47 [ MUSIQUE & CINÉMA • 30.10-17.12.2013 • Le Clap, Bollène ]


Musique & Cinéma
Cinéma Le Clap, Bollène
du 30 octobre au 17 décembre 2013


« Nous ne venons pas au cinéma pour entendre de la musique. Nous demandons à la musique d’approfondir en nous une impression visuelle. »  Maurice Jaubert, 1936

  • Les Parapluies de Cherbourg (mus. Michel Legrand), de Jacques Demy  /  30.10-5.11
  • Let’s Get Lost (mus. Chet Baker), de Bruce Weber  /  6-12.11
  • Shadows (mus. Charles Mingus), de John Cassavetes  /  13-19.11
  • Certains l’aiment chaud (mus. Adolf Deutsch), de Billy Wilder  /  27.11-3.12
  • Quadrophenia (mus. The Who), de Franck Roddam / 4-10.12
  • Shine a Light (mus. The Rolling Stones), de Martin Scorsese  /  12.12 20h30
    Top 5 en vidéo des meilleures utilisations des chansons des Rolling Stones au cinéma

La relation compositeur-réalisateur est comme « un couple célèbre, un couple à histoires, prompt aux querelles, voire aux projets de divorce, mais générateur aussi de quelques chefs-d’œuvre, lorsque l’entente, la compréhension, l’amour pour tout dire, unit ou confond les deux pensées créatrices. »
Georges Hacquard – Catalogue de l’exposition Musique et cinéma, le mariage du siècle ? sous la direction de N.T. Binh – Actes Sud – Cité de la Musique – 2013

Dans la continuité de l’exposition MUSIQUE & CINÉMA, LE MARIAGE DU SIÈCLE ? qui vient de s’achever à la Cité de la Musique à Paris, Cinémas du Sud et le Cinéma Le Clap proposent au public de (re)voir six grands films où la musique occupe une place centrale. La sélection est organisée selon trois approches musicales : jazz, rock et chanson.


Jeudi 31.10 18h30 / Vendredi 1.11 16h00 / Lundi 4.11 16h30
LES PARAPLUIES DE CHERBOURG [Chanson et Cinéma]
Réalisé par Jacques DEMY (France,1977, 1h31), avec Catherine Deneuve, Nino Castelnuevo, Anne Vernon, Marc Michel, ... – Mus. : Michel Legrand

post471

Madame Emery et sa fille Geneviève tiennent une boutique de parapluies. La jeune femme est amoureuse de Guy, un garagiste. Mais celui-ci part pour la guerre d’Algérie. Enceinte et poussée par sa mère, Geneviève épouse Roland, un riche bijoutier…

« C’est (…) un roman musical, une œuvre d’art qui a trouvé son expression achevée dans l’écriture cinématographique. Une œuvre d’auteur qui, bien que soigneusement élaborée à tous les stades de sa réalisation, semble jaillir spontanément sur l’écran, une œuvre pleine de goût, de pudeur et de sensibilité frémissante. »  Jacques Siclier – Télérama



Dimanche 10.11 19h00 / Lundi 11.11 16h00
LET’S GET LOST [Jazz et Cinéma]
Réalisé par Bruce WEBER (USA, 1988, reprise 2008, 2h, vo) – Mus. : Chet Baker – Documentaire

post473

Let’s Get Lost évoque la vie du célèbre trompettiste Chet Baker qui défraya la chronique dans les années 50. Le film décrit l’itinéraire du musicien, de l’Oklahoma à la Californie, de New York à l’Europe. Sa famille, ses amis et des musiciens du mouvement jazz de la Côte Ouest font partie du voyage et nous suivons le grand jazzman jusqu’en 1987, un an avant sa mort.

« Film stylisé qui s’acharne à percer le mystère, dont il épouse les ombres, de cette beauté brisée qui s’enfonce dans la nuit. »  Jean-Claude Raspiengeas – La Croix



Jeudi 14.11 18h30 / Mardi 19.11 14h00
SHADOWS [Jazz et Cinéma]
Réalisé par John CASSAVETES (USA, 1959, 1h27, vo),  avec Ben Carruthers, Lelia Goldoni, Hugh Hurd, Anthony Ray, Rupert Crosse – Mus. : Charles Mingus, Shafi Hadi 

post474

Etats-Unis, années 60. Benny, Hugh et Lelia sont frères et sœur et partagent à New York le même appartement. Alors que Benny passe ses journées dans les rues et les bars, Hugh tente de faire carrière comme chanteur de jazz. Lelia quant à elle veut être écrivain.

« Indissociable de sa passion pour le jazz, Shadows s’en fait le jumeau, par le biais d’une épatante translation du souffle insaisissable d’une musique vers celui du cinéma. »  Théo Ribeton – Critikat.com



Jeudi 29.11 18h30 / Samedi 30.11 14h00
CERTAINS L’AIMENT CHAUD [Jazz et Cinéma]
Réalisé par Billy WILDER (USA, 1959, 2h01, vo), avec Marilyn Monroe, Tony Curtis, Jack Lemmon, George Raft, Joe E Brown, ... – Mus. : Adolf Deutsch

post475

En pleine prohibition, deux musiciens désargentés se travestissent pour se faire engager dans un jazz band féminin et échapper à la traque de la mafia de Chicago, Ils entament un voyage échevelé où se mêlent les identités.

« Si Marilyn est magique, c’est Lemmon dont on se souvient avec le plus d’enthousiasme, dansant un tango érotico-comique avec son soupirant milliardaire et pestant contre un groom qui, dans l’ascenseur, lui a pincé les fesses, alors qu’il (elle) n’est même pas joli(e). »  Pierre Murat – Télérama



Jeudi 5.12 18h45 / Lundi 9.12 18h30
QUADROPHENIA [Rock et Cinéma]
Réalisé par Franck RODDAM (USA, 1980, 1h57, vo), avec Phil Daniels, Mark Wingett, Lesue Ash, ... – Mus.  : The Who, d’après leur opéra rock

post477

Londres, 1964. Pour Jimmy, être membre des Mods ne se limite pas à sa façon de s’habiller, de se gaver d’amphétamines ou encore de rouler en scooter. C’est avant tout un mode de vie.

« Dans ses meilleurs moments, le film avance sur le fil du rasoir entre le lyrisme des Who et le réalisme de Ken Loach. »  Laurent Rigoulet – Télérama



Jeudi 12.12 20h30
SHINE A LIGHT [Rock et Cinéma]
Réalisé par Martin SCORSESE (USA, 2008, 2h02, vo), avec Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts, Ronnie Wood, Christina Aguilera, Jack White, Buddy Guy, Kimberly Magness, Bill Clinton, ... – Mus. : The Rolling Stones
En présence de David Chamouleau, réalisateur et conférencier (débat, buffet, rencontres…)

post479

Tracklist
Jumping Jack Flash • Shattered • She Was Hot • All Down The Line • Loving Cup (with Jack White III) • As Tears Go By • Some Girls • Just My Imagination • Faraway Eyes • Champagne & Reefer (with Buddy Guy) • Tumbling Dice • Band Introductions • You Got The Silver • Connection • Martin Scorsese Intro • Sympathy For The Devil • Live With Me (with Christina Aguilera) • Start Me Up • Brown Sugar • (I Can’t Get No) Satisfaction • Paint It Black • Little T&A • I’m Free • Shine A Light

De la préparation à la performance, entrecoupé d’images backstage et d’archives, 16 caméras et les plus grands chefs opérateurs internationaux captent l’énergie légendaire de Mick Jagger, Keith Richards, Charlie Watts et Ronnie Wood lors de leurs concerts au Beacon Theatre à New York.

« Shine a Light est fait de musique, parfois remarquable, et de ce regard lucide sur le temps qui passe, qui en fait un peu plus qu’un bon film de concert. »  Thomas Sotinel – Le Monde


Liens et sources
Plaquette “Cinémas du Sud présente Musique & Cinéma du 2.10 au 24.12.2013″
Musique & Cinéma – Le mariage du siècle ?, N.T. Binh, dir. d’ouvrage, Cité de la Musique/Actes Sud,  paru le 2.3.2013

Dans le creux de l’écran – Homme de l’ombre, le compositeur de musiques de films… et Georges Hacquard
Exposition Musique et cinéma, le mariage du siècle ? à la Cité de la Musique Paris, 19.3-18.8.2013
La musique au cinéma, par Pascal Pistone : Introduction – Du muet au parlant – Le cinéma américain …
Musique de cinéma: Bibliographie (20 pages)



cd

P_hdr00
Ça bouge à Clansayes  www.cbac.fr
email: contact@cbac.fr   blog: cabougeassez.wordpress.com   twitter: @CaBougeAssez

A propos CaBougeAssez

Cinéma, concert, théâtre, expo... L'objet de l'art nous touche parce qu'il est traversé par notre histoire et rempli des joies de nos existences. | Vertigo, Jean-Pierre Esquenazi
Cet article, publié dans Cinéma, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s