41 [ Cycle Films Mythiques • LA RUÉE VERS L’OR • Chamaret 1/8/2013 ]


CINQ VILLAGES font leur CINÉMA 2013
Cycle Films Mythiques

Chamaret, jeudi 1er août à 21h30, Esplanade Salle des Fêtes
La Ruée ver l’or (The Gold Rush), de Charles Chaplin
USA / 1925/ 1h09 / N&B / muet VOST / vidéo Blu-ray / Comédie dramatique

post411

Résumé
  En 1898, au Klondyke, Charlie, chercheur d’or, pris dans une tempête de neige, échoue dans la cabane de Black Larsen, bandit recherché par la police. Il est sauvé par l’arrivée de Jim Mc Kay, un autre chercheur d’or. Ils doivent aussi tuer un ours pour ne pas mourir de faim. Ils se séparent pour tenter leur chance chacun de leur côté…

  • « To be out on a night like this you must be an optimist. »

 

Suppression des intertitres en 1942
  En 1942, Chaplin a réédité son chef-d’œuvre de 1925 en supprimant les cent quarante et un cartons d’origine et en ajoutant une musique et un commentaire dit par lui-même. La suppression des intertitres n’est pas anodine. Ils étaient accompagnés de dessins qui ajoutaient leur touche à l’émotion – comme une rose près du nom de Georgia, qui perd ses pétales quand Charlot millionnaire regrette son amour perdu. Surtout, l’alternance des images mobiles et des cartons fixes conférait au découpage une respiration particulière, qui disparaît naturellement de la version sonorisée. C’est frappant par exemple lorsque, entre les trois premiers plans de Georgia au début du film, trois intertitres viennent scander son nom, et donnent à sa présentation le rythme d’un cœur qui bat. Ensuite, comme toujours chez Chaplin, les intertitres étaient concis, voire laconiques. Le commentaire qui les remplace est plutôt bavard et redondant. Il appauvrit le sens en l’explicitant ; il l’alourdit aussi d’intonations très appuyées. Paradoxalement, cette narration off attire un peu plus l’attention sur le caractère muet du film – alors que l’écriture de la version de1925, images et cartons mêlés avait une dynamique et un mordant qui n’était pas sans annoncer l’écriture plus vive et plus réaliste du parlant…
Source: Notes sur « La Ruée vers l’or » par le Ciné Club de Caen

 

Inspiré par la ruée vers l’or de 1898
  Jamais un film n’a montré de manière plus pénétrante, émouvante et grotesque les hallucinations d’un homme mourant de faim et amoureux sans espoir de retour. Charles Chaplin considérait d’ailleurs lui-même ce film comme son chef d’œuvre, et le fait est que le grand comique ne fut jamais aussi proche de la comédie dramatique universellement accessible dont il rêvait. Chaplin s’est inspiré de la ruée vers l’or qui s’est faite dans des circonstances aussi harsardeuses que boulversantes en Alaska l’année 1898.
En laissant son frêle et naïf vagabond traverser le désert gelé du Nord américain et en le laissant trébucher sur toutes sortes de situations effroyables, il nous présente toute la gamme des misères, des faiblesses et des désirs humains et nous fait surtout comprendre que la solidarité et l’amour sont indispensables…
Source: Films des années 20; Jürgen Müller; Taschen 2007

 

Générique
Réalisation, scénario, montage, musique et production : Charlie Chaplin (Charles Chaplin Productions)
Interprétation : Charlie Chaplin (le prospecteur), Mack Swain (Jim McKay), Tom Murray (Black Larsen), Georgia Hall (Georgia), Henry Bergman (Hank Curtis), Betty Morrissey (une amie de Georgia), Malcolm Waite (Jack Cameron)
Photographie : Roland Totheroh, Jack Wilson
Décors :Charles D. Hall
Éditeur/Distributeur : MK2/TF1 Vidéo Distribution

Retour au programme « Cinq Villages font leur Cinéma 2013 »

-cd

P_hdr00

Ça bouge à Clansayes  www.cbac.fr
email: cabougeassez@gmail.com   blog: cabougeassez.wordpress.com   twitter: @CaBougeAssez

A propos CaBougeAssez

Cinéma, concert, théâtre, expo... L'objet de l'art nous touche parce qu'il est traversé par notre histoire et rempli des joies de nos existences. | Vertigo, Jean-Pierre Esquenazi
Cet article, publié dans Cinéma, Cinéma muet, Cinq Villages font leur Cinéma, Cinq Villages font leur Cinéma 2013, Festival de cinéma, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s